Actus précédentes

Quelques nouvelles

Une fois n'est pas coutume, voici quelques nouvelles du parc pendant sa période de fermeture, de quoi informer et rassurer nos fidèles visiteurs en attendant la réouverture !

 

• Tout d'abord, les intempéries de la nuit dernière, avec ces rafales de vent inhabituelles, n'ont pas eu de conséquences négatives au parc. Tous les animaux se portent à merveille et aucun enclos ou installation n'a été détérioré. Seules des petites branches mortes tombées des arbres encombrent les allées. C'est dans ces conditions météorologiques exceptionnelles que l'on saisit la pleine mesure de l'importance du travail d'élagage réalisé tout au long de l’année par notre équipe technique et des intervenants extérieurs.

 

• Ensuite, voilà quelques nouvelles au sujet de Daïna, la petite panthère des neiges née en mai 2010. Elle a donc été transférée au centre d'élevage du zoo de Moscou le 14 décembre dernier et le transfert s'est déroulé sans encombre. Nos homologues russes nous ont informés de sa bonne santé et de son appétit immédiat. Comme lorsqu'un nouveau félin arrive chez nous, il va lui falloir un peu de temps pour s'adapter aux nouvelles conditions de vie et à son futur compagnon mais nous n'avons aucun doute sur le professionnalisme de nos collègues qui vont en prendre grand soin.

 

Nous sommes conscients que son départ est une triste nouvelle pour un grand nombre d'entre vous. En tant que responsable zoologique du parc depuis 10 ans et ayant réalisé plus de 150 transferts, rares sont les félins qui auront autant créé d'empathie chez nous et nos visiteurs que Daïna. Je pense que le fait qu'elle ait été "fille unique", qu'elle a été présentée au public lors de la venue de Charu de l'ISLT en juin 2010 et qu'elle sollicitait sans cesse ses parents pour jouer ne sont pas étrangers à cela...

 

Je voudrais simplement finir ce paragraphe en rappelant à tous notre mission : les parcs zoologiques membres de l'EAZA travaillent ensemble pour la sauvegarde des espèces menacées et assurent leur reproduction en évitant les croisements consanguins. Les décisions de transferts et de créations de nouveaux couples de panthères des neiges reviennent au coordinateur de l’espèce, M. Leif Blonqvist du zoo « Nordens Arks » en Suède, à ce poste depuis 1975. C’est lui et son comité qui ont décidé d’envoyer Daïna à Moscou pour qu’elle soit présentée à un mâle qui n’appartient pas à sa lignée et pour engendrer de nouveaux petits tout aussi beaux. Garder Daïna au Parc des Félins n’était pas envisageable pour deux raisons : dans quelques mois, elle va devenir mature et elle aurait pu s’accoupler avec son père (croisement 100% consanguin) et de part sa présence, elle aurait empêché le retour des chaleurs de sa mère Jampal. En effet, maintenant que Daïna est partie, Jampal et Tien-Shen, un peu troublés pendant 3-4 jours, vont de nouveau s’accoupler dans une quinzaine de jours et je vous laisse deviner la suite…

 

Je voudrais remercier ici Isabelle Crudo, photographe amateur habituée du parc, qui a réalisé de splendides clichés de cette espèce dont ce dernier, montrant l’agilité spectaculaire de la mère et de sa fille. Je vous laisse maintenant imaginer le genre de clichés qui pourront être réalisés si la prochaine portée comporte 3 petits, ce qui n’est pas rare…

 

L'agilité de Daïna et Jampal, figées par la technologie © Isabelle Crudo


• En outre, car le parc ne travaille pas uniquement pour les panthères des neiges, nous avons accueilli 2 femelles lynx du Canada en provenance du zoo de Trotters, en Angleterre, pour former un petit trio avec le mâle arrivé cet été. Quelques visiteurs ont pu les voir au cours des 3 derniers jours précédant la fermeture hivernale. Pour mémoire, les 3 lynx du Canada sont les représentants de la 26ème espèce de félins que le parc héberge. Aucun autre lieu au monde ne s’est autant spécialisé dans l’élevage de ces animaux !

 

• Pour information, le parc rouvrira ses portes au public le samedi 21 janvier 2012 et je profite de l’occasion pour annoncer que l’année prochaine sera extrêmement riche d’un point de vue zoologique (et pas seulement…). De nombreux évènements sont attendus et les passionnés de félins comme moiseront comblés. Nous gardons pour l’instant le suspens et sachez que toutes les nouveautés ne seront pas annoncées, ni accessibles en même temps…

 

Pour finir, Patrick Jardin et toute l’équipe du parc se joignent à moi pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année.

 

Félinement vôtre,

Grégory Breton