Actus précédentes

Les nouveaux nés

Cher public,

 

Depuis quelques jours déjà, un jeune lionceau du nom de Bagani a rejoint notre troupe de lions d’Angola (Panthera leo bleyenberghi). Né en novembre dernier, Bagani est resté dans la maison avec sa mère pour grandir en toute sécurité. Depuis début février, le groupe de lions d’Angola est au complet sur leur immense enclos de plus de 2 hectares. Vous pourrez donc apprécier la vie des félins comme jamais, tout au long de la journée.

La famille des lions d'Angola s'agrandit © Eric Simon

La famille des lions d'Angola s'agrandit © Eric Simon

Cet hiver, le Parc des Félins a également eu l’immense joie de voir naitre trois jeunes tigres de Sibérie (Panthera tigris altaica). En effet, le 28 décembre 2015, pour finir l’année sur un note très positive, Naya, une femelle née sur le parc en 2010 a donné naissance à Sayan, un mâle ainsi qu’à Lyuba et Neva, deux femelles. Dexter, le père des jeunes, âgé de 2 ans et 6 mois, est arrivé au sein de notre parc en octobre 2014, il ne lui a fallut que peu de temps pour fonder sa propre famille.

Les trois bébés tigres nés au parc © Eric Simon

Les trois bébés tigres nés au parc © Eric Simon

C’est une grande nouvelle pour toute l’équipe, tant du point de vue émotionnel, que du point de vue conservation des espèces menacées.

Naya, (fille de Natasha née en captivité à Moscou mais fille de parents sauvages, et NiKolaï, né à Helsinki en Finlande, dont les grands parents paternels sont également sauvages) est issue d’une lignée très importante génétiquement.  Nos tigres ont chacun leur histoire, remontant pour deux d’entre eux aux tous premiers tigres enregistrés en captivité.

Naya, et de ce fait toute sa descendance, sont d’une importance capitale pour la sauvegarde de leur sous espèce en captivité, mais aussi pourrait être un jour contribuer à un programme de réintroduction. Les tigres de Sibérie sont en effet classés EN (en danger) sur la liste rouge de l’IUCN depuis 2010.

 

Les jeunes tigres sont actuellement encore dans la maison, mais vous pourrez les observer très prochainement avec toute la famille. Pour cela, n’hésitez pas à suivre notre actualité sur le site internet et sur les réseaux sociaux.