Actus précédentes

Des nouvelles de Clarence et Belfort !

Chers amis,

 

Souvenez vous... Il y a presque un an, deux jeunes lions avaient été déposé un matin devant l'entrée parking du Parc des Félins. Immédiatement pris en charge par nos équipes, nous avons au cours de l'année 2015 relaté leur devenir vous annonçant en septembre, après la période de quarantaine obligatoire le début de leur resociabilisation avec leurs congénères.

 

En effet, depuis le mois de Septembre 2015, un premier cap avait été franchi pour nos deux jeunes protégés qui rapellons le, n'avaient aucune connaissance des moeurs de leur espèce, ayant été fortement impreignés par l'Homme, en étant mis en contact avec Faya et Zia, deux lionnes également issues d'une saisie et accueillies par le Parc des Félins deux ans plus tôt.

 

La prise de contact avec les femelles réussie, le plus dur restait à faire, les faire cohabiter avec des mâles adultes. En effet, il faut rapeller que dans le comportement social des lions, la présence de mâles subadultes au sein d'un clan existant entraine assurément des risques importants de conflits.

Fort de son expérience avec les félins depuis plus de 15 ans, l'équipe du parc à pris le temps nécessaire, jouant sur l'échange d'odeur et de territoire entre nos jeunes mâles et le mâle résident de cet enclos, Patte Croch', agé aujourd'hui de presque 19 ans (un bel âge en soi puisque les lions sauvages dépassent rarement les 15 ans dans la nature).

Après plusieurs mois de suivi et d'observation, Clarence et Belfort ont pu faire la connaissance cette semaine de leur aîné, avec succès puisque aujourd'hui nous avons le plaisir de vous annoncer que la réintégration de nos deux jeunes protégés à un groupe existant de lions est une totale réussite.

 

L'ensemble du groupe est à présent visible tous les jours dans l'enclos des lions d'Afrique de l'Est. N'hésitez pas à venir découvrir cette belle rencontre lors d'une prochaine visite du parc.

 

Une vie au milieu des leurs attends à présent Clarence et Belfort - crédit Eric Simon

Une vie au milieu des leurs attends à présent Clarence et Belfort - crédit Eric Simon